BEAUTY ON FRANCETV INFO

Schermata 2014-01-27 a 14.32.58LINK: http://culturebox.francetvinfo.fr/beauty-une-video-qui-anime-des-chefs-doeuvre-de-la-peinture-148269

 

Le vidéaste Rino Stefano Tagliafierro fait un tabac sur les réseaux sociaux, en Italie puis ailleurs, avec une vidéo dans laquelle des tableaux s’animent. “Beauty” a été vue par des centaines de milliers d’internautes en une semaine.
Par Valérie Oddos
“Je ne m’attendais pas à un tel succès, comme ça, tout d’un coup”, a dit Rino Stefano Tagliafierro à La Stampa, qui raconte que le réalisateur a mis cinq mois à rendre “vivants” les figures et les paysages de tableaux d’Adolphe Bouguereau, Le Titien, Rembrandt, Vermeer, Rubens ou Le Caravage.

“Tout est né du besoin que j’éprouvais de raconter les émotions que chacun peut ressentir tous les jours”, explique-t-il au quotidien italien. Les tableaux numérisés ont été retouchés, il y a ajouté des effets graphiques comme de la pluie, des reflets, de la brume…

Une centaine de tableaux prennent vie
Au total, l’artiste milanais a utilisé une centaine de tableaux de la Renaissance au XIXe siècle, romantiques, baroques ou néoclassiques, pour une vidéo de près de dix minutes. Accompagnée d’une musique hypnotique, elle démarre sur des paysages à l’aube, sur lesquels on zoome. Tout d’un coup l’eau d’un lac se met à onduler et des oiseaux passent dans le ciel.

Au début, des scènes idylliques de maternité sacrées ou profanes, des jeux d’enfants, figés par les peintres, s’animent. L’érotisme suggéré des scènes d’amour se fait plus trivial quand une main s’avance vers un sein.

Des scènes romantiques au clair obscur du Caravage
Petit à petit, le cadre se fait plus sombre, les scènes plus violentes, de décollation de Saint-Jean Baptiste en David tenant la tête sanguinolente de Goliath. Une “Vanité” éclairée par une bougie qui s’éteint brusquement se trouve plongée dans l’obscurité alors que la mèche fume.

L’orage tonne, des paysages sombres sont traversés d’éclairs, le sang gicle. Pour finir, un paysage crépusculaire, “L’Abbaye dans une forêt de chênes” de Caspar David Friedrich (1808-1810).

On peut trouver la liste des tableaux sur le site de Rino Stefano Tagliafierro.

On aime ou on n’aime pas, en tout cas les internautes semblent apprécier la performance.

Annunci